Christine Robion

Née en Bretagne, Christine Robion vit et travaille à Paris. Elle est d’abord plasticienne. Depuis des années, elle réunit, dans ses œuvres fragments de lettres, journaux, cartes postales, de simples signes aussi, juxtaposés sur la toile comme figurants du monde environnant et discrets témoins d’épisodes de sa vie. Disposés en petits carrés, ils sont la multitude, l’embarras du choix, le péril de l’indifférence. Et l’espace libre qui les entoure ou les disperse conduit à se poser la question : lequel a-t-il quelque chose à me dire aussi va provoquer ma lecture, c’est à dire mon imaginaire, immédiatement?

Ses livres La petite fille de la photo, La vie rêvée de Chotan B, Makronissos, Alfred et Gilbert de Dol sont tous parus aux éditions Cent Mille Milliards.

Makronissos

Makronissos

Christine Robion

Roman

prix :

$11.00

Je ne veux pas acheter ici, où aller ?

Nombre de pages :

216

Format :

190 x 120 mm

1,6

h

de lecture

ISBN :

978-2-85071-152-7

epub :

978-2-85071-153-4

mobi/awz3 :

978-2-85071-154-1

Papier
Numérique

Nos livres électroniques sont aux formats epub2 et mobi, compatibles avec toutes les liseuses du marché. Lors de l'achat, vous recevrez un lien de téléchargement pour chaque fichier. Pour lire le livre électronique sur votre ordinateur, nous vous recommandons le logiciel Calibre. En cas de problème, contactez-nous.

« À l’extérieur, debout sur le quai, un homme se tient immobile. Il est grand, vêtu d’un costume marron pas très bien coupé. Il porte un chapeau qui le protège de l’indiscrétion, presque insoutenable, de la lumière blanche de la marquise. Grâce à elle cependant, il discerne parfaitement, dans le wagon, les traits de son fils qui le regarde, le visage collé à la vitre du compartiment.

« À l’extérieur, debout sur le quai, un homme se tient immobile. Il est grand, vêtu d’un costume marron pas très bien coupé. Il porte un chapeau qui le protège de l’indiscrétion, presque insoutenable, de la lumière blanche de la marquise. Grâce à elle cependant, il discerne parfaitement, dans le wagon, les traits de son fils qui le regarde, le visage collé à la vitre du compartiment.

Cet homme est colonel. Il a défendu son pays contre les troupes de Mussolini en Albanie. Contre la Wehrmacht dans les montagnes de la Grèce continentale. La guerre finie, il a continué à se battre. La clandestinité s’est officialisée. Élus, les comités locaux prennent en main le ravitaillement, les tribunaux, les écoles. L’enthousiasme gagne toutes les couches de la population. Même une partie du clergé se rallie au parti communiste. La Grèce va enfin pouvoir se prendre en main. »

Illustré par des tableau de l’auteur.

Couverture : Petits rêves de mon enfance, © Christine Robion.

Christine Robion

Née en Bretagne, Christine Robion vit et travaille à Paris. Elle est d’abord plasticienne. Depuis des années, elle réunit, dans ses œuvres fragments de lettres, journaux, cartes postales, de simples signes aussi, juxtaposés sur la toile comme figurants du monde environnant et discrets témoins d’épisodes de sa vie. Disposés en petits carrés, ils sont la multitude, l’embarras du choix, le péril de l’indifférence. Et l’espace libre qui les entoure ou les disperse conduit à se poser la question : lequel a-t-il quelque chose à me dire aussi va provoquer ma lecture, c’est à dire mon imaginaire, immédiatement?

Ses livres La petite fille de la photo, La vie rêvée de Chotan B, Makronissos, Alfred et Gilbert de Dol sont tous parus aux éditions Cent Mille Milliards.