Christine Robion

Née en Bretagne, Christine Robion vit et travaille à Paris. Elle est d’abord plasticienne. Depuis des années, elle réunit, dans ses œuvres fragments de lettres, journaux, cartes postales, de simples signes aussi, juxtaposés sur la toile comme figurants du monde environnant et discrets témoins d’épisodes de sa vie. Disposés en petits carrés, ils sont la multitude, l’embarras du choix, le péril de l’indifférence. Et l’espace libre qui les entoure ou les disperse conduit à se poser la question : lequel a-t-il quelque chose à me dire aussi va provoquer ma lecture, c’est à dire mon imaginaire, immédiatement?

Ses livres La petite fille de la photo, La vie rêvée de Chotan B, Makronissos, Alfred et Gilbert de Dol sont tous parus aux éditions Cent Mille Milliards.

La petite fille de la photo

La petite fille de la photo

Christine Robion

Roman

prix :

$11.00

Je ne veux pas acheter ici, où aller ?

Nombre de pages :

150

Format :

190 x 120 mm

1

h

de lecture

ISBN :

978-2-85071-149-7

epub :

978-2-85071-150-3

mobi/awz3 :

978-2-85071-151-0

Papier
Numérique

Nos livres électroniques sont aux formats epub2 et mobi, compatibles avec toutes les liseuses du marché. Lors de l'achat, vous recevrez un lien de téléchargement pour chaque fichier. Pour lire le livre électronique sur votre ordinateur, nous vous recommandons le logiciel Calibre. En cas de problème, contactez-nous.

« À droite, c’est Émilie. Le petit garçon à côté, c’est François-Marie, dont je croise le regard parfois dans le miroir à la lumière crue d’un ascenseur quand tout va mal. Puis vient Gildas qui a une tête de fille, et enfin Marianne, qui ressemble encore à un bébé. Les enfants sont tous en blanc, visiblement préparés pour la photo. Aucun n’a l’air heureux. » Illustré par des tableau de l’auteur. Couverture : La petite fille de la photo, © Christine Robion. Lire le premier chapitre

« À droite, c’est Émilie. Le petit garçon à côté, c’est François-Marie, dont je croise le regard parfois dans le miroir à la lumière crue d’un ascenseur quand tout va mal. Puis vient Gildas qui a une tête de fille, et enfin Marianne, qui ressemble encore à un bébé. Les enfants sont tous en blanc, visiblement préparés pour la photo. Aucun n’a l’air heureux. »

Illustré par des tableaux de l’auteur.

Couverture : La petite fille de la photo, © Christine Robion.

Christine Robion

Née en Bretagne, Christine Robion vit et travaille à Paris. Elle est d’abord plasticienne. Depuis des années, elle réunit, dans ses œuvres fragments de lettres, journaux, cartes postales, de simples signes aussi, juxtaposés sur la toile comme figurants du monde environnant et discrets témoins d’épisodes de sa vie. Disposés en petits carrés, ils sont la multitude, l’embarras du choix, le péril de l’indifférence. Et l’espace libre qui les entoure ou les disperse conduit à se poser la question : lequel a-t-il quelque chose à me dire aussi va provoquer ma lecture, c’est à dire mon imaginaire, immédiatement?

Ses livres La petite fille de la photo, La vie rêvée de Chotan B, Makronissos, Alfred et Gilbert de Dol sont tous parus aux éditions Cent Mille Milliards.